La VAE Auxiliaire de Puériculture (DEAP)

VAE Auxiliaire de puériculture

La VAE est la préparation du diplôme d’état pour toute personne pouvant apporter la preuve d’un minimum d’expérience continue ou non en rapport avec le diplôme, vous pouvez vous aider du référentiel d’activités pour le métier ( En fin de page)

Objectifs :

  • Préparation à la certification 
  • Aide à l’identification des activités significatives au regard de la certification, aide méthodologique à la description et à l’analyse de l’activité

Vous devez détailler des situations de travail en rapport avec les référentiels d’activités et de compétences. 

Les annexes comporteront les preuves de vos situations et toutes preuves pouvant être utile au jury pour apprécier votre expérience.

L’accompagnement consiste à vous aider à :

  • Décrire votre activité : analyser les spécificités des situations de travail rencontrées
  • Relire soigneusement et vous imprégner du référentiel de certification et du dossier de validation.
  • Noter les points du dossier qui semblent fragiles et préparer leur développement avec précisions et ajout de preuves supplémentaires.
  • Élargir la réflexion sur le métier, ses conditions d’exercice, le secteur professionnel.
  • Vous entrainer à la présentation orale et à l’argumentation des éléments du dossier.
L'AFGSU 2 est obligatoire depuis le 1er janvier 2024

Le référentiel d'activités VAE DEAP

Activités
DA1 – Accompagnement et soins de l’enfant dans les activités de sa vie quotidienne et de sa
vie sociale en repérant les fragilités
DA2 – Appréciation de l’état clinique de la personne et mise en œuvre de soins adaptés en
collaboration avec l’infirmier en intégrant la qualité et la prévention des risques
DA3 – Information et accompagnement des personnes et de leur entourage, des professionnels
et des apprenants
DA4 – Entretien de l’environnement immédiat de la personne et des matériels liés aux
activités de soins, au lieu et aux situations d’intervention
DA5 – Transmission, quels que soient l’outil et les modalités de communication, des
observations recueillies pour maintenir la continuité des soins et des activités

Activités détaillées
DA 1 – Accompagnement et soins de l’enfant dans les activités de sa vie quotidienne et
de sa vie sociale en repérant les fragilités
1 – Accompagnement et soins de l’enfant dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie
sociale en repérant les fragilités
⦁ Recueil et analyse des informations relatives aux habitudes de vie quotidienne et sociale, la
culture, les choix de l’enfant et son entourage et adaptation du soin
⦁ Evaluation de l’autonomie, des fragilités et ressources, des capacités physiques et
psychiques de l’enfant et adaptation du soin
⦁ Ajustement en temps réel de son intervention au regard de cette évaluation
⦁ Mise en œuvre de soins d’hygiène et de confort relevant de la vie quotidienne et de soins en
lien avec les différentes fonctions pour un accompagnement personnalisé contribuant à la
bientraitance de l’enfant
⦁ Mise en œuvre des activités d’accompagnement à la vie sociale à destination d’un enfant ou
d’un groupe en prenant en compte les réactions, choix et expressions de l’enfant
⦁ Mobilisation des ressources de l’enfant dans les activités réalisées
⦁ Adaptation de l’accompagnement pour développer et maintenir les acquis de l’enfant en
collaboration avec l’infirmier et les autres professionnels, les aidants
⦁ Adaptation de la communication avec l’enfant, les aidants et les autres professionnels
pendant les activités en fonction de chaque situation
⦁ Accompagnement des aidants dans leur rôle de collaboration aux actes essentiels de la vie
quotidienne
1bis – Mise en œuvre d’activités d’éveil, de loisirs, d’éducation et d’accompagnement à la vie
sociale adaptées à l’enfant ou au groupe
⦁ Identification des besoins relatifs aux activités d’éveil, de loisirs, d’éducation et
d’accompagnement spécifiques à l’enfant en tenant compte de ses particularités notamment
son évolution psychomotrice
⦁ Elaboration d’activités dédiées pour un enfant ou un groupe d’enfants
⦁ Réalisation des activités et ajustement en situation des activités planifiées
2 – Identification des risques lors de l’accompagnement de l’enfant et mise en œuvre
d’actions de prévention adéquates
⦁ Identification des signes pouvant induire des fragilités potentielles ou des vulnérabilités
dans les différents domaines de la vie quotidienne et transmission des informations en regard
⦁ Identification des situations à risques et des risques de maltraitance et transmission
⦁ Propositions de mesures de prévention dans son champ d’intervention et dans le cadre d’une
coopération pluri-professionnelle
DA 2 – Appréciation de l’état clinique de la personne et mise en œuvre de soins adaptés
en collaboration avec l’infirmier en intégrant la qualité et la prévention des risques
3 – Observation de la personne et mesure des paramètres vitaux liés à son état de santé
⦁ Recherche et analyse des informations pertinentes et utiles permettant l’identification de
l’état général de la personne et l’adaptation de sa prise en charge
⦁ Identification des signes permettant d’apprécier les changements de l’état clinique de la
personne à partir des observations et des informations recueillies
⦁ Évaluation de la douleur, mesure des paramètres vitaux et surveillance des données en
utilisant les outils adaptés et en respectant les règles de bonnes pratiques
⦁ Analyse de l’état clinique d’une personne par la mise en œuvre du raisonnement clinique
⦁ Transmission des informations utiles et nécessaires à l’adaptation de la prise en soins de la
personne par l’équipe pluri-professionnelle
⦁ Identification et transmission de l’urgence d’une situation
4 – Collaboration à la réalisation de soins intégrant la qualité et la prévention des risques
⦁ Recherche des informations sur les précautions particulières à respecter lors du soin
⦁ Analyse des informations recueillies et priorisation des activités de soin dans son champ de
compétences
⦁ Identification et application des règles de bonnes pratiques relatives à la mise en œuvre des
soins réalisés en collaboration
⦁ Organisation de l’activité de soin et adaptation des modalités pour sa réalisation en fonction
de l’état clinique et de la situation de la personne
⦁ Mise en œuvre de soins personnalisés en collaboration avec l’infirmier et en lien avec
l’équipe pluri-professionnelle à partir de l’évaluation de la situation
⦁ Explication du soin réalisé, de son objectif et du (des) geste (s) de manière adaptée à la
situation
⦁ Evaluation de la qualité du soin réalisé et réajustement de son intervention
5 – Installation et aide aux déplacements de la personne à partir de ses ressources et des
techniques de manutention
⦁ Identification des capacités de la personne à effectuer un déplacement
⦁ Guidage de la personne dans ses déplacements et proposition de l’équipement ou de l’aide
humaine le plus approprié pour pallier aux incapacités
⦁ Sécurisation de l’espace d’intervention
⦁ Utilisation des dispositifs d’aide à la mobilisation et à la manutention dans le respect des
règles de sécurité et d’ergonomie
⦁ Repérage des situations à risque, signalement et mise en œuvre de mesures appropriées dans
son champ de compétences
⦁ Prise en compte de la personne et de ces spécificités lors de son installation
DA 3 – Information et accompagnement des personnes et de leur entourage, des
professionnels et des apprenants
6 – Accueil, information et communication auprès des personnes et de leur entourage
⦁ Accueil, écoute de la personne et de son entourage
⦁ Réalisation de soins relationnels en adaptant sa communication aux publics diversifiés dans
le respect des personnes et des règles de confidentialité
⦁ Transmission d’informations pertinentes à la personne et à son entourage dans le respect de
la règlementation, en collaboration avec l’infirmier et l’équipe pluri-professionnelle
⦁ Conseils à la personne et à son entourage dans le domaine de l’éducation à la santé, de
l’hygiène de la vie courante et de la sécurité domestique
⦁ Ecoute de la personne dans l’expression de ses besoins et attentes au regard du soin réalisé,
pratique de la reformulation et adaptation du soin
⦁ Explications pratiques lors de l’accueil dans le service, la structure, l’institution et dans le
cadre du respect du règlement intérieur
7 – Accueil, accompagnement et formation des pairs, des personnes en formation et des autres
professionnels
⦁ Transmission d’informations aux apprenants et aux professionnels lors de leur accueil dans
le service ou la structure
⦁ Recueil des besoins d’apprentissage de l’apprenant et des attendus de sa formation
⦁ Accompagnement et encadrement des personnes en formation
⦁ Observation, évaluation et demande d’ajustement si besoin des activités réalisées par
l’apprenant
⦁ Utilisation des outils de suivi des acquisitions de compétences et évaluation des acquisitions
en collaboration avec l’apprenant et l’ensemble de l’équipe pluri-professionnelle
⦁ Explication, organisation et accompagnement des apprentissages
DA 4 – Entretien de l’environnement immédiat de la personne et des matériels liés aux
activités de soins, au lieu et aux situations d’intervention
8 – Entretien de l’environnement immédiat de la personne et des matériels liés aux activités,
au lieu et aux situations d’intervention gestion des risques
⦁ Identification et choix du matériel et des produits appropriés, dont l’utilisation respecte les
règles de bonnes pratiques
⦁ Utilisation des techniques de nettoyage et de désinfection appropriées, pour lutter contre les
risques de contamination et les infections associées au soin, en appliquant les règles de bonnes
pratiques
⦁ Application des principes d’hygiène dans les lieux de vie collectifs visant à la prévention des
infections et leur transmission
⦁ Identification et respect des circuits d’entrée-sortie et stockage du linge, des matériels, des
dispositifs médicaux et des déchets
⦁ Identification et respect des circuits et procédures liés à l’alimentation dans son champ
d’activité
⦁ Interventions en matière d’entretien des locaux et des matériels liés aux soins adaptées au
lieu d’exercice
9 – Repérage et traitement des anomalies et dysfonctionnements en lien avec l’entretien des
locaux et des matériels liés aux activités de soins
⦁ Evaluation de l’efficacité des opérations réalisées, identification de toute anomalie et
réajustement dans le cadre de ses compétences
⦁ Repérage des anomalies relatives à l’entretien de l’environnement de la personne et des
matériels et transmission
⦁ Vérification du bon fonctionnement des matériels liés aux activités de soins
⦁ Repérage des dysfonctionnements et signalement
DA 5 – Transmission, quels que soient l’outil et les modalités de communication, des
observations recueillies pour maintenir la continuité des soins et des activités
10 – Transmission quels que soient l’outil et les modalités de communication, des
observations recueillies pour maintenir la continuité des soins et des activités
⦁ Recherche, recueil et hiérarchisation des informations nécessaires à la prise en charge
personnalisée dans le cadre du projet de soins
⦁ Transcription et transmission des observations et des données recueillies
⦁ Analyse des situations, transmission des informations pertinentes et proposition d’actions
dans le cadre d’un projet de soins ou de vie construit en équipe pluri-professionnelle
11 – Organisation de son activité au sein d’une équipe pluri-professionnelle en garantissant la
qualité et gestion des risques
⦁ Interventions dans son champ de compétences en interagissant avec les différents acteurs
⦁ Planification, organisation et ajustement de ses activités en interaction avec l’équipe dans un
contexte de changements prévisibles ou non prévisibles
⦁ Interventions contribuant à la mise en œuvre des différents projets
⦁ Observation des écarts entre les recommandations de bonnes pratiques et les pratiques et
participation active à la démarche qualité / gestion des risques de la structure

L'accompagnement à distance est possible

Séquence de formation à distance : accompagnement par mail, rendez-vous téléphonique, tout moyen avec lequel vous vous sentez à l’aise. 

Je dispose de supports tels que fiche descriptive des certifications, référentiels de certifications et de compétences, que je mets à votre disposition

Le déroulement de l'accompagnement

Un minimum de 2 heures par semaine consacrées à votre livret vous est demandé. 

Un certificat de réalisation vous est remis en fin de session.

Vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé. 

Une disponibilité constante par mail, vous n’êtes pas seul pour rédiger votre livret. 

L’accompagnement est théorique, vous n’avez aucune pratique à effectuer si ce n’est sur votre lieu de travail.

Le référentiel des compétences

Bloc 1 – Accompagnement et soins de l’enfant dans les activités de la vie quotidienne et de la
vie sociale
1 – Accompagner l’enfant et son entourage dans les actes essentiels de la vie quotidienne et
de la vie sociale, personnaliser cet accompagnement à partir de l’évaluation de sa situation
personnelle et contextuelle et apporter les réajustements nécessaires
1. Rechercher et analyser les informations sur les habitudes de la vie quotidienne et sociale, la
culture, les choix de l’enfant et de son entourage
2. Evaluer l’autonomie, les fragilités et /ou les handicaps, les capacités psychomotrices et psycho-affectives de l’enfant en lien avec son développement et ses potentialités
3. Identifier et évaluer les besoins de l’enfant en tenant compte de sa situation singulière, de ses
réactions et ajuster continuellement son intervention
4. Mettre en œuvre l’accompagnement personnalisé dans les actes essentiels de la vie quotidienne
5. Mettre en œuvre l’accompagnement en termes d’éducation à la santé et de promotion de la santé
auprès de l’enfant et son entourage
6. Mobiliser les ressources de l’enfant dans les activités réalisées et, en collaboration avec l’infirmier,
les autres professionnels, l’entourage, les aidants, adapter son accompagnement pour développer et
maintenir ses apprentissages et ses acquis
7. Adapter, en fonction de chaque situation, la communication avec l’enfant, l’entourage, les aidants et
les autres professionnels pendant les activités
8. Repérer les interactions de l’enfant avec son entourage et les réponses apportées par les adultes
de référence
9. Associer, accompagner et conforter les parents dans leur rôle
1bis – Elaborer et mettre en œuvre des activités d’éveil, de loisirs, d’éducation et
d’accompagnement à la vie sociale adaptées à l’enfant ou au groupe
1. Rechercher et analyser les informations sur les besoins, les potentiels et les centres d’intérêts de
l’enfant ou du groupe
2. Identifier les activités d’éveil, de loisirs, d’éducation et d’accompagnement à la vie sociale adaptées
à l’enfant ou au groupe et à leurs besoins pour favoriser leur développement, leur autonomie et leur
socialisation
3. Planifier, prioriser et organiser les activités, identifier et préparer les moyens nécessaires
4. Identifier et réaliser les aménagements de l’espace nécessaires à la réalisation des activités dans le
respect du confort et des règles d’hygiène et de sécurité
5. Mettre en œuvre les activités d’éveil, de loisirs, d’éducation et d’accompagnement à la vie sociale
6. Proposer et faciliter la participation de l’enfant ou du groupe à l’activité et prendre en compte les
réactions, choix et expressions
7. Ajuster les activités et la communication en fonction des réactions et de l’expression de l’enfant ou
du groupe et des apprentissages réalisés, en lien avec les autres professionnels
2 – Identifier les situations à risques lors de l’accompagnement de l’enfant, mettre en œuvre
les actions de prévention adéquates et les évaluer
1. Identifier les signes pouvant induire des fragilités potentielles ou des vulnérabilités dans les
différents domaines de la vie quotidienne et transmettre les informations nécessaires
2. Identifier les situations à risque, en particulier de maltraitance pour l’enfant, ses fragilités ou
vulnérabilités et alerter
3. Proposer des mesures de prévention dans son champ d’intervention et dans le cadre d’une
coopération pluri-professionnelle
4. Evaluer les mesures mises en œuvre et les réajuster le cas échéant
Bloc 2 – Evaluation de l’état clinique et mise en œuvre en collaboration de soins adaptés
3 – Evaluer l’état clinique d’une personne à tout âge de la vie pour adapter sa prise en soins
1. Rechercher et analyser les informations pertinentes et utiles permettant d’identifier l’état général de
la personne, d’adapter sa prise en soins en fonction de son âge et de son évolution
2. Identifier les signes permettant d’apprécier les changements de l’état clinique de la personne en
fonction des observations réalisées et des informations recueillies
3. Evaluer la douleur, mesurer les paramètres vitaux ainsi que les données de surveillance en utilisant
les outils adaptés
4. Evaluer l’état clinique de la personne à partir de l’analyse de l’ensemble de ces informations en
mettant en œuvre un raisonnement clinique
5. Transmettre à l’oral et à l’écrit les informations utiles et nécessaires pour l’adaptation de la prise en
soins de la personne par l’équipe pluri-professionnelle
6. Discerner le caractère urgent d’une situation et alerter
4 – Mettre en œuvre des soins adaptés à l’état clinique de l’enfant
1. Rechercher les informations sur les précautions particulières à respecter lors du soin
2. Analyser les informations recueillies et prioriser les activités de soin dans son champ de
compétences
3. Identifier et appliquer les règles de bonnes pratiques relatives à la mise en œuvre des soins
4. Organiser l’activité de soin et adapter les modalités de réalisation de celui-ci en fonction de l’état
clinique et de la situation de l’enfant
5. Mettre en œuvre des soins personnalisés en collaboration avec l’infirmier(ère) et en lien avec
l’équipe pluri-professionnelle à partir de l’évaluation de la situation
6. Expliquer le soin réalisé et l’objectif du geste de manière adaptée à la situation
7. Evaluer la qualité du soin réalisé et réajuster son intervention
5 – Accompagner la personne dans son installation et ses déplacements en mobilisant ses
ressources et en utilisant les techniques préventives de mobilisation
1. Evaluer les capacités d’une personne à réaliser les éléments constitutifs d’un déplacement
2. Effectuer une guidance verbale et non verbale et/ou identifier les ressources humaines et
matérielles adaptées
3. Aménager un espace sécurisé et sécurisant pour une personne ou un groupe
4. Utiliser les dispositifs d’aide à la mobilisation dans le respect des règles de sécurité et d’ergonomie
5. Identifier les situations à risque pour la personne et pour soi-même, alerter et prendre les mesures
appropriées dans son champ de compétences
6. Installer la personne en tenant compte de la singularité de la situation
Bloc 3 – Information et accompagnement des personnes et de leur entourage, des
professionnels et des apprenants
6 – Etablir une communication adaptée pour informer et accompagner la personne et son
entourage
1. Ecouter la personne et son entourage en prenant en compte la communication verbale et non
verbale
2. Mettre en œuvre des soins relationnels en adaptant sa communication à des publics diversifiés
dans le respect des personnes et des règles de confidentialité
3. Identifier les informations pertinentes à transmettre à la personne et à son entourage en tenant
compte de la situation, du projet personnalisé ou collectif et de la réglementation en vigueur, et en
collaboration avec l’infirmier(ère) et l’équipe pluri-professionnelle
4. Apporter des conseils à la personne et à l’entourage dans le domaine de l’éducation à la santé, de
l’hygiène de la vie courante et de la sécurité domestique
5. Permettre à la personne d’exprimer ses besoins et attentes au regard du soin réalisé, les reformuler
et proposer des modalités adaptées de réalisation du soin
6. Apporter des informations pratiques adaptées lors de l’accueil dans le service, la structure,
l’institution et dans le cadre du respect du règlement intérieur
7 – Informer et former les pairs, les personnes en formation et les autres professionnels
1. Identifier les informations pertinentes à apporter aux personnes en formation et aux professionnels
lors de leur accueil dans le service ou la structure
2. Rechercher les informations sur les besoins d’apprentissage en lien avec la personne et avec sa
formation
3. Accompagner les activités et le développement des compétences des personnes en formation
4. Identifier les acquis et les écarts dans la réalisation des activités et adapter son encadrement
5. Evaluer les compétences mises en œuvre par les personnes en formation en utilisant les outils de
suivi de l’apprentissage
6. Accompagner la personne en formation dans la réflexion sur ses apprentissages
Bloc 4 – Entretien de l’environnement immédiat de la personne et des matériels liés aux
activités en tenant compte du lieu et des situations d’intervention
8 – Utiliser les techniques d’entretien des locaux et du matériel adaptées en prenant en compte
la prévention des risques associés
1. Identifier et choisir le matériel et les produits appropriés, les utiliser en respectant les règles de
bonnes pratiques
2. Utiliser les techniques de nettoyage et de désinfection appropriées, pour lutter contre les risques de
contamination et les infections associées au soin, en appliquant les règles de bonnes pratiques
3. Appliquer les principes d’hygiène dans les lieux de vie collectifs et à domicile visant à prévenir les
infections et leur transmission
4. Respecter les circuits d’entrée-sortie et stockage du linge, des matériels, des dispositifs médicaux
et des déchets
5. Respecter les circuits et procédures liés à l’alimentation dans son champ d’activité
6. Adapter ses actions en fonction du lieu d’intervention
9 – Repérer et traiter les anomalies et dysfonctionnements en lien avec l’entretien des locaux
et des matériels liés aux activités de soins
1. Evaluer l’efficacité des opérations réalisées, identifier les anomalies et réajuster dans le cadre de
ses compétences
2. Repérer les anomalies relatives à l’entretien de l’environnement de la personne et des matériels et
alerter
3. Vérifier le bon fonctionnement des matériels liés aux activités de soins
Bloc 5 – Travail en équipe pluri-professionnelle et traitement des informations liées aux
activités de soins, à la qualité/gestion des risques
10 – Rechercher, traiter et transmettre, quels que soient l’outil et les modalités de
communication, les données pertinentes pour assurer la continuité et la traçabilité des soins et
des activités
1. Rechercher, organiser et hiérarchiser les informations nécessaires à la prise en soins personnalisée
2. Transcrire les données recueillies, transmettre, par le ou les modalités de communication les plus
appropriés, les informations, observations relatives à la personne et à son environnement, à la
réalisation d’un soin ou d’une activité
3. Analyser les situations et relayer des informations pertinentes en lien avec le projet de soins ou de
vie construit en équipe pluri-professionnelle
11 – Organiser son activité, coopérer au sein d’une équipe pluri-professionnelle et améliorer sa
pratique dans le cadre d’une démarche qualité et gestion des risques
1. Identifier son propre champ d’intervention au regard des fonctions et activités de chaque
professionnel et des lieux et situations d’intervention
2. Organiser sa propre activité au sein de l’équipe pluri-professionnelle en s’inscrivant dans la
planification de l’ensemble des activités et des changements prévisibles
3. Organiser et prioriser son activité pour répondre aux besoins d’une personne ou d’un groupe de
personnes dans un contexte susceptible de changer
4. Apporter une contribution au projet de soins, au projet de vie et à tout projet collectif et institutionnel
5. Repérer, signaler et déclarer les événements indésirables et les non-conformités et transmettre les
informations appropriées
6. Apporter une contribution à l’évaluation des pratiques en équipe pluri-professionnelle et à la
démarche qualité et à la gestion des risques
7. Evaluer sa pratique, identifier les axes d’amélioration et ses besoins en formation
8. Proposer des actions d’amélioration contribuant à la qualité et à la gestion des risques et à la
prévention des risques professionnels dans son champ de compétences

Quel résultat pouvez-vous attendre de l'accompagnement ?

Ayant bénéficié d’un accompagnement, vous devriez être en capacité :

  • D’exposer par écrit  et par oral votre expérience en rapport avec la certification
  • De cibler les activités caractéristiques de votre expérience les plus en adéquation avec les exigences du référentiel de la certification visée
  • De rédiger et constituer votre dossier VAE
  • De vous présenter à l’entretien sollicité par le jury

Des mises en situations d’oral, permettent de vous évaluer sur la connaissance de votre livret.

Attention!! l’AFGSU 2 est obligatoire depuis le 1er janvier 2024 dans le cadre d’une VAE

Dans certains cas cette formation obligatoire peut être prise en charge par votre accompagnateur

Blog

D'autres articles peuvent vous intéresser :

La Bientraitance

La Bientraitance

La maltraitance est un fléau social qui porte atteinte à la dignité d’une personne. Elle peut être délibérée ou inconsciente, ponctuelle ou répétitive, et peut prendre plusieurs formes : physique,…

Financer un accompagnement VAE

Financer un accompagnement VAE

Il existe de nombreuses possibilités pour financer un Accompagnement VAE, depuis 2023 votre accompagnement est totalement pris en charge financièrement ainsi que les formations complémentaires et obligatoires...

La VAE de la filière santé et social

La VAE de la filière santé et social

Effectuer une VAE ne consiste pas à remplir seulement un formulaire, il y a de nombreuses obligations qui peuvent nécessiter un accompagnement. Ce dernier doit s'adapter à chaque candidat, car…